Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2018.10.23 - 22:29:33
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  EXCLUSIVES 
_____________________________________________________________________________________

Cinquante ans du Ballet de Camagüey: œuvre illustre grâce à l’effort de nombreuses personnes

Publié: 2017.12.11 - 15:30:22   /  miguel.dario@renciclopedia.icrt.cu  /  Miguel Darío García Porto  /  Traduit par: Raizman Barzaga  /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

La compagnie de ballet de Camagüey célèbre son demi-siècle d’existence. Le chemin parcouru a été difficile, le travail ardu ainsi que l’effort de la part de beaucoup de personnes qui en ont contribué au succès à l’intérieur de l’île et même ailleurs.

Date de fondation : le premier décembre 1967. Il s’agit d’une compagnie de danse classique, un projet abrité et soutenu par ses intégrants, ceux qui ont toujours eu se sentiment d’appartenance à cette œuvre illustre. Cette idée visionnaire a été proposée par l’inoubliable Vicentina de la Torre. Originaire de Camagüey, elle a entamé ce rêve à la fin des années 60 et toujours en veille elle a fait son mieux pour que cela fructifie à l’intérieur du pays. Quelques-uns l’ont traitée d’idéaliste et naïve, mais grâce à son endurance elle a démontré que c’était faisable et pendant deux ans elle est restée à la tête de la compagnie. Le maître Joaquín Banegas l’a succédée depuis 1969 jusqu’à 1973 et son travail pédagogique, en collaboration avec son épouse la danseuse portoricaine Silvia Marichal, a consolidé la compagnie.

Pendant cette période-là toute l’équipe a enrichi son niveau professionnel, la formation des nouveaux et elle a développé un répertoire chorégraphique très intéressant, notamment issu des créateurs si talentueux comme Gustavo Herrera et Iván Tenorio, lesquels ont toujours été encouragés. Cependant, les conditions de travail n’ont pas toujours répondu à leurs besoins. En l’année 1973 le maître Banegas a décidé de quitter le projet, par conséquent le ballet n’a pas eu de direction pendant une certaine période.

En 1975 le maestro Fernando Alonso, considéré le père de l’École cubaine de ballet, y est arrivé. Au commencement on l’a qualifié de fou, puis de génie. Sous ses influences, la compagnie a subi une métamorphose entraînant un essor professionnel considérable grâce auquel elle a pu bien réussir à l’étranger.

Cinquante ans du Ballet de Camagüey : œuvre illustre grâce à l’effort de nombreuses personnesLe ballet de Camagüey, dont le siège est une belle et vaste ferme, a été géré pendant 17 ans par Fernando. Celui-ci a aussi fondé l’usine de ballerines et un atelier d’ornements. En plus, il est parvenu à raffiner le style, à restructurer la compagnie ainsi qu’à enrichir son répertoire. Il a réorganisé la compagnie et la mise en scène des classiques a attiré l’attention des professionnels cubains et étrangers.

De même, il a su gagner le respect des autorités régionales pour faire venir une série d’enseignants, de chorégraphes et de danseurs qui ont honoré la culture cubaine. Et c’est ainsi que la compagnie s’est démarquée à l’international dans des pays comme : la Russie, l’Allemagne, la Yougoslavie, la Hongrie, la Pologne, la Grèce, le Mexique, le Pérou, le Panama et l’Argentine.

La liste de danseurs réputés formés au Ballet de Camagüey est immense y compris celle des chorégraphes qui ont développé leurs travaux artistiques dans cette compagnie. Il faudrait mentionner, ce qui s’avère pertinent, quelques-uns comme Gustavo Herrera, Iván tenorio, Jorge Lefebre, Francisco Lam, José Antonio Chávez et Lázaro Martínez. En outre, la liste augmente avec l’inclusion de figures comme Aida Villoch, Bárbara García, Celia Rosales, Laura Urgellés, Roberto Machado, Guillermo Leyva, entre autres qui ont fait partie de la compagnie à une époque très riche.

Après le maestro Fernando Alonso, c’est Jorge Rodríguez Vede qui s’est chargé de la direction du Ballet de Camagüey pendant 4 ans et ensuite la maître Regina Balaguer l’a succédé. En effet, c’est elle qui s’en occupe jusqu’à l’actualité. Puisqu’elle est l’une des danseuses les plus anciennes, elle a voulu conserver l’héritage de ses professeurs.

Au bout de 5 décades, le Ballet de Camagüey envisage en continu la quête artistique et le travail sans arrêt afin de conserver le respect qu’on lui accorde et de continuer à être l’un des succès les plus notables de notre culture.

Nombre de visites:395
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Bebo appartient à Cuba - 48 visitas
__________________________
Diaz-Canel suit la marche de programmes de développement dans la province de Ciego de Avila - 45 visitas
__________________________
Cuba compte sur tous pour le bien de tous - 29 visitas
__________________________
L’escalade de la rhétorique hostile des États-Unis contre Cuba - 21 visitas
__________________________
Le 150e anniversaire de l’Hymne National est célébré à Cuba - 21 visitas
__________________________
Cuba demande une investigation rigoureuse de l’événement anti-cubain de mardi a l’ONU - 18 visitas
__________________________
Miguel Diaz-Canel exige une compensation pour les pertes causées au peuple cubain par le blocus - 4 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883