Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2017.10.23 - 15:17:02
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  EXCLUSIVES 
_____________________________________________________________________________________

Fidel à l’ONU en 1960

Publié: 2016.11.04 - 15:39:48   /  web@radiorebelde.icrt.cu  /  Dra. Ana Teresa Badía Valdés  /  Traduit par: Yaíma Márquez Zaragoza   /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

En 1960, le leader de la Révolution cubaine Fidel Castro est arrivé à New York en visite comme premier ministre de Cuba. Il a pu s’installer dans l’hôtel Theresa de Harlem, justement au cœur de cette ville nord-américaine. Là, il a reçu le défenseur des droits civils des noirs Malcolm X.

Le lundi 26 septembre 1960, le leader de la Révolution cubaine a fait son premier discours dans le siège de l'Organisation des Nations Unies (ONU). À 2 heures 40 de l’après-midi, il est arrivé à l'entrée principale du bâtiment des Nations Unies.

Dans le siège de l'ONU, il a prononcé son discours pendant quatre heures et demie; l'un des plus longs dans l'histoire de l'Organisation des Nations Unies. Il a parlé de la situation de Cuba comme un exemple des tensions globales vécues pendant le commencement de la guerre froide."Parce que en fin de compte, ce que nous avons dit de Cuba est une radiographie de diagnostic général applicable à la majorité des pays ici représentés", il a ajouté.

Ensuite, le dirigeant révolutionnaire a argumenté les circonstances dans lesquelles le processus cubain a eu lieu, comment les menaces contre Cuba ont commencé, les bombardements sur les raffinerie de sucre et d’autres actions terroristes en provenance des États-Unis, les agressions économiques et les efforts engagés par Cuba dans le sein de l'Organisation des États Américains (OEA) pour les condamner.

Il a fait un accent particulier sur la campagne d'Alphabétisation : “et, l'année à venir, notre peuple se propose de livrer sa grande bataille contre l'analphabétisme, avec le but ambitieux d’apprendre à lire et à écrire jusqu'au dernier analphabète l'année à venir, et, avec cette fin, des organisations de professeurs, d'étudiants, de travailleurs, c'est-à-dire, tout le peuple, se préparent pour une campagne intense et Cuba sera le premier pays de l'Amérique que dans quelques mois, pourra dire qu'il n'a aucun analphabète”.

Il a appelé de défendre la paix en face de la guerre: "depuis le début de l'humanité, les guerres ont surgi, fondamentalement, par une raison: le désir des uns de dépouiller aux autres de ses richesses. Éliminons la philosophie du dépouillement, et la philosophie de la guerre aura disparu! Éliminons les colonies, éliminons l'exploitation des pays par les monopoles, et alors, l'humanité aura atteint une vraie étape de progrès!”.

Le leader de la Révolution cubaine a exprimé que tandis cette tendance n'est pas reversée, “le monde doit vivre constamment sous le cauchemar de se trouver enveloppé de toute crise, dans une conflagration atomique. Pour quoi? Parce qu'il y a des personnes intéressés à maintenir le dépouillement”. Au temps, il a déclaré que Cuba serait toujours “contre le colonialisme, contre l'exploitation, contre les monopoles, contre le militarisme, contre la course aux armements, contre la guerre. Nous serons toujours contre cela. Ce sera notre position”.

Fidel a fini son discours avec une ovation prolongée, et il a été interrompu environ 30 fois pendant son intervention, par des ovations des délégués à l'Assemblée Générale de l'ONU.

Nombre de visites:173
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Prix Puertas de Espejo aux écrivains Enrique Pérez Díaz et Modesto Caballero Ramos - 60 visitas
__________________________
Abel, l’élu - 54 visitas
__________________________
Le lecteur à l’usine de tabac - 54 visitas
__________________________
Macuiltépetl va t’apprendre à apprécier ta pauvreté - 53 visitas
__________________________
Fidel Castro: Tout d’abord ce qu’il faut sauver c’est la culture - 18 visitas
__________________________
Journée mondiale du lavage de mains - 13 visitas
__________________________
Les aborigènes cubains - 13 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883