Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2017.10.23 - 15:17:02
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  EXCLUSIVES 
_____________________________________________________________________________________

Radio cubaine: histoire des générations

Publié: 2017.09.16 - 11:02:35   /  web@radiorebelde.icrt.cu  /  Laura Barrera Jerez  /  Traduit par: Enma Santos Pérez  /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

A l’âge de seulement 15 ans, Luis Casas Romero est parti à la guerre. Il avait décidé de s’unir à l’armée Mambi: lui, son patriotisme, toutes ses connaissances sur le solfège et la flûte et sa capacité pour mener à bien des œuvres de concert. A la manigua! (A la forêt !)

Néanmoins, une blessure dans la jambe droite le ramènerait à son natal Camaguey. Après la mort de son père en 1901, il a assumé des professions diverses: il a été typographe, compositeur d’œuvres et correcteur d’examens. Après des années il est retourné à ses passions: il a exercé comme critique musical et a fondé, organisé et dirigé la bande infantile de la ville.

Selon la large bibliographie dédiée à la radiodiffusion à Cuba, c’est précisément Luis Casas Romero qui a fait les premières transmissions radiales dans le pays, dans la fréquence des 370Mhz.

Le 22 août 1922 cet homme réalisait son rêve de mettre en fonctionnement sa station de radioamateur 2LC.

On raconte que la canonnade de 9:00 pm depuis la forteresse La Cabaña a été très liée à ces premiers sons à travers l’éther: à cette heure, Casas interprétait un accord avec son cornet et transmettait l’heure exacte.

A cet effort s’est jointe une voix féminine: sa fille Zoila Casas Romero qui était en plus la première locutrice latinoaméricaine. Au début, elle présentait des œuvres musicales et plus tard a commencé à lire des comptes pour enfants. Depuis, la femme a laissé beaucoup de traces dans cette tradition de communiquer avec des sons et des mots.

Comme cela est resté gravé pour l’histoire dans différents livres et documents historiques. Précisément une autre femme descendante de mambises, la journaliste, locutrice et chercheuse Josefa Bracero a été une des nombreuses personnes intéressées à perpétuer les succès de ce milieu de communication dans le plus grand archipel antillais.

A elle appartiennent des volumes comme la trilogie Rostros que se escuchan (Des visages qui s’écoutent) , Otros rostros que se escuchan (D’autres visages qui s’écoutent) et Estos rostros que se escuchan ( Ces visages qui s’écoutent), l’œuvre et Silencio…se habla (Silence…on parle). Dans ces volumes on peut apprécier le témoignage de beaucoup de protagonistes qui sont partis travailler après le triomphe de la Révolution de 1959 pour « réussir à ce que la radio soit un milieu qui aide à former et non pas à aliéner, à surmonter et non pas à dégrader, à atteindre des stades plus hauts à chaque fois en correspondance et dignes de la nouvelle société, ça a été le but ultime et dans ce sens a commencé à marcher la radiodiffusion cubaine ».

Tout un défi pour les travailleurs dans chacune des stations de radio du pays. Quatre-vingt-cinq ans après, la Radio Cubaine garde le même esprit mambí de son fondateur en augmentant le nombre d’auditeurs au milieu de l’avalanche audiovisuel du XXIème siècle; parce que tel que même Josefa Bracero l’a dit: « La radio a un charme et une façon d’attirer uniques, avec peu de ressources tu atteins des résultats surprenants, dans lesquels s’unissent la technique avec l’esprit créatif, permettant l’arrivée de la plus fine fantaisie créative pour donner à l’auditeur la possibilité d’avoir un univers tout à fait pour lui ».

Nombre de visites:86
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Le lecteur à l’usine de tabac - 107 visitas
__________________________
Abel, l’élu - 93 visitas
__________________________
Macuiltépetl va t’apprendre à apprécier ta pauvreté - 89 visitas
__________________________
Prix Puertas de Espejo aux écrivains Enrique Pérez Díaz et Modesto Caballero Ramos - 87 visitas
__________________________
Mamey, à la Biennale de Lyon - 66 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883