Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2017.10.23 - 15:17:02
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  EXCLUSIVES 
_____________________________________________________________________________________

Une révolution, 58 ans

Publié: 2017.01.23 - 14:12:29   /  web@radiorebelde.icrt.cu  /  Dra. Ana Teresa Badía Valdés  /  Traduit par: Yaíma Márquez Zaragoza   /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

Ce premier jour de janvier 1959 les forces de l'Armée Rebelle dirigées par Fidel Castro arrivent victorieuses à Santiago de Cuba. Une semaine plus tard, le 8 janvier, une grève générale a vaincu les actions de la dictature de Fulgencio Batista (1), et l'Armée Rebelle a était reçu à La Havane par une grande multitude.

Vers 1958 la mortalité infantile s'élevait à 60 pour 1 000 naissances vivantes et l'analphabétisme était supérieur à 30 %.

Ces indicateurs appartiennent au passé après nos années de Révolution, grâce au dévouement et la pensée de Fidel.

Une révolution de continuité

La Révolution pensée et matérialisée sous la direction de Fidel est continuatrice de la tradition de lutte de notre peuple, qui a eu surmonté les obstacles à travers l'histoire pour obtenir ses rêves de liberté.

En 1868 la guerre d'indépendance a commencé, dont les idéaux ont été les mêmes de 1959. Le 26 juillet 1953, un groupe de jeunes hommes ont attaqué la caserne Moncada, avec les mêmes idées des mambises de 1868. Bien que cette action n’ait pas signifié le triomphe immédiat de la Révolution cubaine, elle a tracé le programme de libération nationale définitive.

Le Moncada a trouvé une continuité dans l'expédition du yacht Granma, dans les luttes dans la Sierra Maestra et la victoire définitive. Avec le triomphe des rebelles, la structure politique du pays a été profondément transformée. L'État a consolidé des institutions et une nouvelle Constitution a été promulguée, en correspondance avec la naissante société cubaine où les plus humains droits sont présents:

1-Le droit au travail pour tous.
2-Le droit des paysans à la terre.
3-Le droit à l'enseignement gratuit et scientifique.
4-Le droit des malades à l'assistance médicale et hospitalière gratuite.
5-Le droit à l'éducation physique, le sport et la récréation.
6-Le droit des travailleurs au repos et à des congés payés.
7-Le droit à la sécurité sociale.
8-Le droit des travailleuses aux congés de maternité.
9-Le droit des femmes à l'égalité sociale et familière.
10-Le droit des citadins, indépendamment de la couleur de la peau ou l'origine nationale, à la pleine égalité.
11-Le droit des citadins de s’organiser en syndicats, en comités, en associations paysannes, de femmes, d'étudiants, d'écrivains et d’artistes, de professionnels, d’hommes de science, du sport et d’autres.
12-Le droit des citadins de participer à la vie politique du pays et d'exercer le vote libre, universel et secret.

Une nouvelle politique extérieure

En 1959 une politique extérieure a été établie en correspondance avec les temps révolutionnaires. Avant cette date, Cuba avait exclusivement dessinée ses relations internationales en conformité avec les étroits liens entre le gouvernement cubain et celui des États-Unis.

Il commençait alors une diplomatie qui reflétait notre indépendance et souveraineté. La collaboration et la solidarité avec les causes justes du monde ont été des prémisses appréciées sous l'idéologie de Fidel.

Des groupes de médecins, de maîtres, des constructeurs, des entraîneurs sportifs et d'autres professionnels, ont contribué à améliorer les conditions de vie et la santé de beaucoup d'habitants de ceux lieux.

Les commémorations cette année


La nation cubaine célèbre l'anniversaire 58 du triomphe de la Révolution avec optimisme, joie, responsabilité et confiance en l’avenir. Pour cette date on a développé une journée de travail, création et reconnaissance à l'effort du peuple et d'hommage aux héros et aux martyrs. Ces activités ont lieu au milieu de l’émoi pour la disparition physique de Fidel Castro.

“Il s'agit d'autre fin d'année avec de nouvelles expectatives et buts de travail, avec des foires populaires et agricoles, comme c’est déjà traditionnel”, le journal Granma a récemment signalé. “Les fêtes n'ont pas manqué aux centres récréatifs (des cabarets, restaurants et d’autres), comme d'habitude”.

Dans toutes, comme ce journal assure, le peuple qu’habite dans le pays a participé, le même peuple qui est engagé à continuer l'œuvre et la pensée de Fidel et qui lui conduira, avec chaque janvier, en caravane libertaire dans toute la nation jusqu'à la victoire, toujours.

Note.
1- Batista était arrivé au pouvoir le 10 mars 1952, à la tête d'un coup d’état connu comme le “madrugazo”.

Nombre de visites:293
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Fidel Castro: Tout d’abord ce qu’il faut sauver c’est la culture - 18 visitas
__________________________
Journée mondiale du lavage de mains - 13 visitas
__________________________
Les aborigènes cubains - 12 visitas
__________________________
Le vampire, Nachito et Victoriana dans le panthéon de Belén - 7 visitas
__________________________
Abel, l’élu - 4 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883