Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2017.11.06 - 14:43:27
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  LÉGENDES 
_____________________________________________________________________________________

Le Tombeau Saint: vestige d’amour

Publié: 2017.10.06 - 17:45:57   /  web@radiorebelde.icrt.cu  /  Laura Barrera Jerez  /  Traduit par: Enma Santos Pérez  /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

Le Tombeau Saint: vestige d’amourLe Tombeau Saint de Camagüey est né d’une histoire d’amour. Deux jeunes sont tombés de la même femme et la vie s’est occupé de faire que seulement un d’eux survive pour le raconter et le souffrir. Nonobstant, il resterait sculpté en argent, pour toujours, le vestige de ce passage là douloureux.

L’œuvre a déjà 225 ans d’existence et est exhibée dans l’Eglise de Nuestra Señora de la Merced, à Camagüey. C’est le l’orfèvre mexicain Don Juan Benítez qui l’a faite sous demande de Don Manuel Agüero y Ortega. Pour Cela on a fait mouler 25 mil pesos en pièces d’argent. Cela a été sans doute, un bijoux unique dans notre pays et une de plus valeureuses de l’Amérique colonial hispano selon estiment les historiens.

Comme tradition, le Saint Tombeau a accompagné la pérégrination du peuple chaque Vendredi Saint .Au début c’étaient les esclaves ceux qui étaient chargés de le prendre sur leurs épaules ; actuellement, des jeunes catholiques ont cette responsabilité. On dit qu’il est très particulier le son des clochettes qui font partie de cette œuvre et selon les voix populaires, ces accessoires avaient originairement, des propriétés curatives :

«Le Tombeau avait été doté des clochettes d’argent pour qu’il produise un son délicat au moment où l’on l’emporte à un pas caractéristique lent et ondulant, accompagné par une bande musicale avec une marche composée. Pour la pensée populaire, ces clochettes, avaient un pouvoir spécial et pouvaient jusqu’à guérir des maladies si elles touchaient le patient et c’et pourquoi beaucoup de personnes s’approprieraient de celles qui tombaient de la pièce o durant la cérémonie et même il y en a eu qui s’en appropriaient/détachaient pour les conserver comme reliques, c’est pourquoi qu’à des dates diverses plusieurs familles de Camaguey ont dû donner de l’argent pour en créer d’autres neuves »selon raconte Roberto Méndez dans son libre Leyendas y Tradiciones ( Des légendes et des traditions du Camagüey), Maison d’Edition Acana, 2003.

Ils essaient tous de conserver la magie de ce travail-là de Don Manuel Agüero qui a été riche détenteur des terrains. On dit qu’il est devenu évêque en 1749 et qu’il appartenait a l’Ordre Mercedaria. Nonobstant, il avait déjà souffert comme père, l’assassinat de son fils et avec sa mort il a décidé de destiner l’héritage à la création d’un groupe d’œuvres d’art, dont le Saint Sépulcre, donné officielement à l’église le 9 février 1763, selon est inscrit dans les documents de l’ Archivo Provincial de Historia de Camagüey (l’Archive Provençal d’Histoire de Camagüey).

Manuel Agüero avait élevé chez lui, un orphelin qui était contemporain avec son fils. Les enfants ont grandi ensemble et au moment d’avoir l’âge correspondant la famille les a envié à la capital du pays pour étudier.

C’était à La Havane, où ils ont connu une femme éblouissante. Ils ont souffert à cause d’elle, ils l’ont aimée, ils l’ont désirée et ont voulu l’avoir mais seulement un d’eux pourrait survivre pour que ces volontés passionnelles se réalisent. C’est alors que les frères adoptifs se sont convoqués en duel , par amour. C’est comme ça que le fils légitime de Don Manuel Agüero est mort. La vraie histoire l’a connue le père à travers le même fils adoptif qui, désolé, est allé jusqu’à Puerto Principe pour se racheter en

On dit que Don Manuel a donné l’argent à un cheval pour qu’il s’éloigne de là sas jamais retourner. Il ets resté uniquement le Saint Tombeau comme vestige de ce passage amer. Le père a décidé de se rendre à la paix divine et a mis sa richesse pour perpétuer pour toujours la légende.

Nombre de visites :74
 
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Fidel Castro: Tout d’abord ce qu’il faut sauver c’est la culture - 18 visitas
__________________________
Journée mondiale du lavage de mains - 13 visitas
__________________________
Les aborigènes cubains - 12 visitas
__________________________
Le vampire, Nachito et Victoriana dans le panthéon de Belén - 7 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883