Radio Enciclopedia. Une station de radio pour tous les moments de la vie.
Radio Enciclopedia Radio Enciclopedia
SIGNAL DIFFUSÉ EN TEMPS RÉEL   NOUVELLES   EXCLUSIVES   CURIOSITÉS   LÉGENDES   GRILLE DES PROGRAMMES   QUI SOMMEN NOUS?
   Modifié: 2017.11.06 - 14:43:27
   ESPAÑOL 
  Chaîne RSS - Radio Enciclopedia
Suivez nous sur:
|
  
  ACCUEIL  >>  LÉGENDES 
_____________________________________________________________________________________

Veux-tu voir le visage de la Dame Voilée ?

Publié: 2017.06.28 - 12:35:33   /  web@radiorebelde.icrt.cu  /  Laura Barrera Jerez  /  Traduit par: Enma Santos Pérez  /  web@renciclopedia.icrt.cu
  

On sait presque toujours d’où viennent les fantômes mais pas dans ce cas. L’histoire commence à partir de la rencontre entre le vivant et la morte sans préambules. Pour la première scène il y aura une ruelle sombre, peu passante et où de nombreux faits ténébreux pourraient avoir lieu.

Quand on parle de la Dame Voilée se présentent seulement de petites variations dans la narration, des incongruités typiques de l’argot populaire. Si la légende date de 1700, personne ne pourrait raconter la première version des faits d’autant moins si l’on parle de la parution du même personnage dans beaucoup de pays de l’Amérique Latine.

Nonobstant, Santiago de Guayaquil a l’air d’être le scénario le plus fiable. Cette ville est la plus grande et peuplée d’Equateur, centre des flux commerciaux, financiers, culturels et politiques.

Les gens disent que par là, dans les rues les moins éclairées et jamais avant minuit, apparaît une femme svelte avec un costume glamoureux et un parapluie. Généralement les hommes sont impressionnés avec elle, surtout ceux qui ont bu suffisamment comme pour ne pas avoir conscience de leurs actes.

La Dame en profite et les attire avec un parfum séduisant. Il y aura toujours quelqu’un qui osera la suivre parce qu’il ne pourra pas se résister à son parfum et à la fragilité de son corps féminin entouré d’une robe noire, raffinée et élégante. La tentation de l’avoir l’emmènera derrière elle même sans avoir vu son visage mais après tout, quelle femme ne réserve pas le meilleur profil de sa beauté pour le moment le plus intime ?

Il y aura quelqu’un qui l’imagine timide. Il y aura quelqu’un d’autre qui s’hypnotise du plaisir de la voir marcher. Il y en aura d’autres qui s’illusionnent encore avec son visage mystérieux.

Tous ceux qui l’on suivie sont restés impressionnés avec son allure courageuse qui n’a pas besoin de lancer des regards pour conquérir personne. Le voile la couvre et elle se promène seule par les obscurités. Quelques-uns penseront qu’elle a peut-être besoin de compagnie. Mais, pourquoi marche-t-elle par là, si tard dans la nuit, sans d’autre compagnie que son corps sensuel et avec une odeur qui incite à la poursuivre ? Personne n’a pensé à cela. Nul homme n’a compris l’incohérence de son parapluie à minuit.

On ne sait pas si l’homme qui l’accompagnera, reviendra. Certes, tous les deux auront un long chemin pour tenter les désirs charnels, ils oublieront le temps, la fatigue du trajet et la froideur de la nuit sombre. Lui, il sentira un désir incontrôlable de la posséder et elle ne l’empêchera pas s’approcher à moins d’un mètre de distance.

Ils s’éloigneront de la ville, des gens et de la vie. Ainsi, à pas lents, la Dame l’emmène jusqu’au cimetière. Cet homme, n’aurait-t-il pas la perspicacité de pressentir le danger et le mystère de ce destin ?

Seulement là, ils seront face à face pour la première fois mais l’entourage n’a pas d’importance, il veut seulement la déshabiller, découvrir ses hanches, caresser ses beaux seins qui débordent de la robe…Lui, il veut savoir qui est-ce cette femme et veut absolument la posséder.

La Dame le laissera s’approcher pour la première fois. Elle est prête à avoir sa compagnie même au-delà de l’intimité, mais avant il doit lui enlever son voile.

Précisément à ce moment-là, quand la sagesse des deux se concentre à se reconnaître, l’odeur de la séduction se transformera en une mauvaise odeur désagréable. Et les mains qui découvrent les yeux de cette femme, termineront tremblantes : il y a du feu dans ses yeux sans regard. Et le visage, en état de putréfaction, laissera la victime stupéfiée de panic. Il mourra de peur, s’en ira hypnotisé derrière elle ou retournera épouvanté raconter l’histoire.

De retour au monde réel, presque personne ne lui croira et tout le monde l’appellera « canaille ». Ainsi appel-t-on tous ceux qui sont derrière La Dame Voilée et sont retournés avec l’histoire amère de la femme sans yeux, avec l’odeur de cadavre qui séduit avec le mystère de son visage.

Nombre de visites :69
 
 
  
Descargue Flash Player
  
  •  LES ARTICLES LES PLUS LUS 
Fidel Castro: Tout d’abord ce qu’il faut sauver c’est la culture - 18 visitas
__________________________
Journée mondiale du lavage de mains - 13 visitas
__________________________
Les aborigènes cubains - 12 visitas
__________________________
Le vampire, Nachito et Victoriana dans le panthéon de Belén - 7 visitas
__________________________
Abel, l’élu - 2 visitas
__________________________
  
___________________________________________________________________________________________________________________________
  
   Radio Enciclopedia.Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba.
   Developé par Rédaction numérique de Radio Encyclopédie Dessiné pour IE4 y NC4, Res: 1024 x 768

   © Droits d'auteur Radio Enciclopedia, 2011
Directrice générale : Luisa Márquez Echevarria
courriel: lmarquez@renciclopedia.icrt.cu.
numéros de téléphone : (53 - 7) 8361882,8361883