CMBQ Radio Enciclopedia
Español  Español     English  English
radio.enciclopedia@icrt.cu
CMBQ Radio Enciclopedia
Español  Español     English  English
  radio.enciclopedia@icrt.cu

Des clarinettes en succession ascendante

Publié: 2016.03.31 - 17:13:21 / web.renciclopedia@icrt.cu

Des clarinettes en succession ascendanteOn peut parler d'une véritable lignée dans l'enseignement et l’exécution de la clarinette à Cuba. Les talents se reproduisent d'une génération à l’autre, une succession assurée lors de ces dernières années par un système d'enseignement bien ancré.

La Fête des Clarinettes est née afin de rendre visible cette continuité et son impact particulier sur le développement de la musique de concert, dont la version 2016 a lieu depuis samedi jusqu'au 2 avril, à La Havane.

Les principaux animateurs de cet événement sont le clarinettiste Vicente Monterrey, un des maîtres les plus renommés dans notre milieu, et la pianiste Marita Rodriguez, une illustre interprète dans le domaine de la musique de chambre. Les deux réunis dans le duo D’Accord, ont été les piliers dans la promotion de la spécialité instrumentale et comptent nouvellement avec le soutient du Centre National de Musique de Concert et du Lyceum Mozartien pour que l'initiative prospère dans toute sa magnitude. Le duo D'Accord a marqué un point de repère grâce à une belle pièce, Aragon, du Français Henri Busser (1872-1973, il a vécu 101 ans), rendant culte à la fascination de longue date des auteurs de cette nation pour les airs espagnols.

Des participants d’autres latitudes sont venus, attirés par la singularité de l’événement cubain. Le jour de l'ouverture, dans l'Oratorio San Felipe Neri, le public a apprécié les qualités du trio Tre Colori, de Stuttgart (Allemagne), et du Colombien Mauricio Murcia, qui se présentera de nouveau dans cette même salle avec des partitions plus intenses, le vendredi 1er avril à 18 heures.

Tre Colori, intégré par la clarinettiste cubaine Carelys Carreras, la hautboïste allemande Elisabeth Wieland et la bassoniste suisse Arlette Probst, a interprété une délicieuse partition du Français Jacques Leclair (1959), La petite pâtisserie.

Conscient de l'importance de promouvoir les racines sonores latino-américaines, Mauricio Murcia a écrit une série d'études dans lesquelles il recrée les genres populaires : depuis le joropo partagé par son peuple et le vénézuélien et le bambuco métissé avec le mambo et le jazz latin, sans que cet interprète continue à laisser une place à d'autres compositeurs de la région, comme il l'a fait avec Lecuonerias, de Paquito D’Rivera.

Parmi les Cubains nous soulignerons le propre Vicente Monterrey, avec Un solo pour clarinette basse, de l’Étasunien Kalmen Opperman (1919-2010) ; Héctor Herrera avec Larghetto, du Français Pierre Gabaye (1930-2000), et Arístides Porto avec Sonatine, de l’aussi Français Pierre Sancan (1916-2008), une pièce composée à l’origine pour flûte. Dans ces deux derniers cas, les projections formidables des instrumentistes ont compté un soutien efficace et ductile de la pianiste Marita Rodríguez, capable de passer d’un rang stylistique à l'autre avec une solvabilité absolue.

Cette même qualité était présente en secondant Javier Zalba sur Deux préludes, une œuvre écrite par lui-même, ainsi qu’une autre qu’il a dédié au quatuor Ébanos de La Habana (Vision des Pyrénées), un matériel appréciable pour la croissance autochtone du répertoire pour cet instrument.

Les auteurs cubains voient en la clarinette un moyen d'expression de leur poétique, tel que Juan Piñera, qui a aussi dédié à Ébanos de La Habana l’inquiétant cycle El Libro de la Madrugada, qui reflète et déborde avec intelligence et humour les critères minimalistes. Le quatuor a terminé son récital avec l’œuvre obligée de Guido López Gavilán, Caribe nostrum. Il convient de rappeler que le beau-père de Guido était l'éminent clarinettiste cubain Juan Jorge Junco.

Le public a remercié la toujours jubilatoire version pour quatre instruments de l'ouverture de l'opéra Le Barbier de Séville, de Rossini, interprétée par Aylet Roque, Maray Villeya, Maryibis García et Vicente Monterrey.

Il y a eu aussi un moment où les émotions et les convictions se sont nouées lors de cette soirée, quand les nouvelles générations, encore en formation, ont montré leurs perspectives prometteuses. Le professeur Roberto Acosta, à la tête l'ensemble infantile Crescendo au Tempo, a eu l'audace d’interpréter des passages de L’Opéra de quat’sous, de Kurt Weill, et les lauréats du récent Concours national de clarinettes, la petit Sabrina del Riego et les jeunes Flavia Méndez et María Laura Terry – cette dernière avec une pièce exigeante de Bela Kovacs – ont confirmé la continuité de cette ligne devant soutenir la multiplication des bons clarinettistes dans nos classes.

 

Cubarte


CMBQ Radio Enciclopedia

CMBQ Radio Enciclopedia. Edifice N. Rue N entre 23 et 21, Vedado, La Havane, Cuba. Copyright Radio Encyclopedia

Directrice: Ing. Luisa Márquez Echevarría
Numéros de téléphone: (+53) 78384587 - 78361882 - 78361883
radio.enciclopedia@icrt.cu

Suivez nous sur CMBQ Radio Enciclopedia - Facebook CMBQ Radio Enciclopedia on iVoox CMBQ Radio Enciclopedia - Twitter CMBQ Radio Enciclopedia - Youtube CMBQ Radio Enciclopedia - Telegram CMBQ Radio Enciclopedia - Instagram